De la fabrique du consentement et à ses limites

Janet Daley, dans le Telegraph :
https://www.telegraph.co.uk/news/20...

« La leçon essentielle qui a été démontrée de manière indéniable par les gens au pouvoir, et ceux qui les conseillent, est que la peur fonctionne. Il s’avère qu’il n’y a presque rien qu’une population ne soit prête à sacrifier si elle est systématiquement et implacablement effrayée.

« Le phénomène Covid a fourni un entraînement inestimable aux techniques de contrôle de l’esprit public : la formule a été affinée – avec l’aide d’une publicité sophistiquée et de conseils pour former l’opinion – en un mélange étonnamment réussi d’anxiété de masse (votre vie est en danger) et de coercition morale (vous mettez la vie des autres en danger).

« Mais ce n’est pas seulement la répétition sans fin de ce message qui a permis d’obtenir une conformité quasi universelle et tout à fait inattendue. C’est la suppression totale de la dissidence, même lorsqu’elle provenait de sources expertes, et l’interdiction d’argumenter, même lorsqu’elle était accompagnée de contre-preuves pertinentes.

« Si les lois du pays ne vous permettent pas d’éradiquer toutes ces opinions déviantes, vous pouvez simplement orchestrer une avalanche d’opprobre et de discrédit sur ceux qui les expriment afin de saper leur réputation professionnelle. Mais c’est là une bataille d’hier. Le Covid – en tant qu’événement historique – est terminé. Parlons maintenant de la manière dont le programme de la peur, qui fait désormais partie intégrante de l’arsenal de la politique démocratique, est susceptible de fonctionner dans le présent et l’avenir. Il se trouve qu’il existe ce qui ressemble à un modèle remarquablement similaire d’anxiété et de chantage moral appliqué à la question du changement climatique. Remarque : ces observations n’ont aucune incidence sur l’existence ou non d’une véritable « crise climatique ». Ce que je veux examiner [plutôt], c’est la manière dont les politiques formulées pour y faire face sont conçues… »

https://reseauinternational.net/ger...

Regardez autour de vous : les plaques tectoniques de la géopolitique et de la géofinance sont en train de se déplacer – s’éloignant radicalement d’un Occident de plus en plus chancelant. Il s’agit de forces structurelles (forces mécaniques de la dynamique physique) sur lesquelles les outils de manipulation de masse n’ont finalement qu’une influence limitée.

Des articles au hasard

Drôle d’époque (le billet de Jacques)

Enfin une bonne nouvelle : Le professeur Christian Perronne est blanchi, en première instance, de la plainte déposée contre lui par le Conseil de l’Ordre des Médecins. Il y a donc des zones pas (...)


La condamnation de l’obligation vaccinale par la Cour suprême indienne

La condamnation de l’obligation vaccinale par la Cour suprême indienne
Nous partageons, a priori, avec l’Inde d’être des grandes démocraties. L’Inde est toujours donnée en exemple d’être la (...)


MARCHE UNITAIRE POUR NOS DROITS, NOS LIBERTÉS ET NOTRE DIGNITÉ

MARCHE UNITAIRE POUR NOS DROITS, NOS LIBERTÉS ET NOTRE DIGNITÉ VALENCE À LA FONTAINE MONUMENTALE SAMEDI 12 DÉCEMBRE 14H30
Rassemblement Unitaire pour nos droits et libertés — contre la (...)


Mais que s’est il donc passé en juillet 2021 ?

Suite aux observations de l’article : https://www.mondialisation.ca/mortalite-en-nouvelle-aquitaine-ouvrons-les-yeux-et-retroussons-les-manches/5664503
J’ai regardé les graphiques de l’INSEE (...)


On est là ! On est là ! Même si Macron ne le veut pas !

On est là ! On est là ! Même si Macron ne le veut pas ! On est toujours là pour : ✓ Instaurer une véritable démocratie par la représentation populaire ✓ La justice sociale et fiscale ✓ Défendre (...)


Devant les faits têtus

Devant les faits têtus on est en droit de changer d’avis : La thèse et l’antithèse : Dans un premier temps la thèse a cru facilement gagnée la bataille dans une sorte Blitzkrieg tant étaient (...)


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.