Appel au peuple suisse

« Donnez le signal du retour à la raison et à la vraie science dans le monde ! »

Chères citoyennes et chers citoyens de Suisse,

Vous allez voter ce dimanche sur les durcissements de votre Loi Covid, et en particulier sur l’imposition du pass sanitaire.

Votre démocratie vous le permettant, nombre d’entre vous ont voulu un référendum pour contester ces mesures. Le monde entier a désormais le regard posé sur vous.

Je suis médecin, enseignant et chercheur, spécialiste des maladies infectieuses. J’ai présidé pendant quinze ans la commission en charge de la réponse sanitaire aux épidémies et de la politique vaccinale en France, en plus d’avoir été vice-président du groupe d’experts sur les vaccins à l’OMS pour l’Europe.

Vous devez savoir un certain nombre de choses avant de voter.

Il est bien de vous prononcer, mais si les médias ne donnent pas les bonnes informations, il est difficile de le faire en connaissance de cause.

Tout d’abord, le « pass sanitaire » appelé chez vous « certificat Covid » n’a rien de sanitaire. C’est une mesure politique de coercition. Les « vaccinés » peuvent se contaminer, tomber malades du Covid, et même développer des formes graves de la maladie. C’est bien la preuve qu’il ne s’agit pas de vaccins. Multiplier le nombre d’inoculations ne changera rien.

De plus, les « vaccinés » peuvent contaminer les non vaccinés.

La contagiosité des dits « vaccinés » et des « non vaccinés » étant la même, le pass sanitaire instaure une discrimination grave, sans aucune utilité sur la santé des citoyens.

Cette mesure de contrainte vise à forcer la population à accepter ce qui est présenté comme un vaccin par une forme de chantage, ce qui est illégal en plus d’être honteux.

Les produits qu’on veut vous injecter, appelés à tort « vaccins », sont des substances géniques expérimentales, qui modifient le fonctionnement de vos cellules. Au mépris du principe de précaution, puisque les risques sont importants à court terme et inconnus à moyen et long terme. Imposer à la population de se soumettre à une expérimentation médicale de phase 3 est rigoureusement interdit par le Code de Nuremberg et la Convention d’Oviedo, ratifiés par nos pays.

De plus, on n’a pas le droit d’octroyer une autorisation conditionnelle de commercialisation d’un vaccin s’il y a des traitements efficaces – efficacité attestée par des centaines d’études. Des pays comme le Japon ou des territoires comme l’Uttar Pradesh en Inde ont éteint l’épidémie avec des médicaments bon marché et efficaces, interdits chez nous pour garantir l’imposition de la pseudo-vaccination.

On peut observer que les pays pauvres peu ou non « vaccinés » n’ont aujourd’hui plus de problème Covid, alors que les pays ou régions ayant pratiqué des « vaccinations » massives (comme le Royaume Uni, Singapour, l’Islande, l’Etat américain du Vermont, Israël…) connaissent des flambées d’infections et de morts.

Dans les services de réanimation de certains pays, les « vaccinés » sont largement majoritaires. Il suffit de regarder les cartes du monde pour constater que la « vaccination » de masse déclenche, redéclenche ou entretient l’épidémie.

En Suisse, tout comme en France, l’épidémie est actuellement au niveau de n’importe quelle infection respiratoire banale et la mortalité est extrêmement faible.

En France, il n’y a plus que quelques dizaines de morts par jour (46 mi-novembre contre 317 début janvier) ». Et comme dans toutes les épidémies du passé, les virus développent des variants de moins en moins virulents.

La politique menée depuis bientôt deux ans dans nos pays est absurde et inefficace. Si nous avions simplement laissé le nouveau virus circuler, protégé les groupes à risque, isolé et soigné les malades, nous aurions connu un minimum de dégâts. Ce sont les mauvaises mesures politiques qui se sont montrées et se montrent encore les plus destructrices.

Pour toutes ces raisons, je vous invite à voter NON au durcissement de votre Loi Covid le 28 novembre prochain, et donner le signal du retour à la raison et à la vraie science parmi les nations.

Professeur Christian Perronne

Des articles au hasard

Même pas peur !

Même pas peur !
« Celui qui contrôle la peur des gens devient maître de leur âme. » MACHIAVEL
Avant 2020 :
ESB (Encéphalopathie spongiforme bovine), grippe aviaire, grippe porcine, grippe (…)


Des sources de données liées à la covid .

N’hésitez pas à laisser un petit message si vous découvrez un lien mort ou si vous voulez suggérer d’autres liens que vous trouvez dignes d’intérêt sur le sujet.
Les informations s’accumulent, (…)


Le 29 mai 2021

Commémoration des 150 ans de la commune de Paris Le 29 mai il a été suspendu sur la plaque de la rue Thiers, un panneau sur lequel était écrit " Le sol de Paris est jonché de leurs cadavres. Ce (…)


LES INFIRMIÈRES LUTTENT CONTRE GODZILLA

LES INFIRMIÈRES LUTTENT CONTRE GODZILLA CHRIS HEDGES : Par Chris Hedges, Scheer Post. Le 5 août 2023
La grave pénurie d’infirmières dans les hôpitaux du pays a transformé cet emploi l’un des (…)


La condamnation de l’obligation vaccinale par la Cour suprême indienne

La condamnation de l’obligation vaccinale par la Cour suprême indienne
Nous partageons, a priori, avec l’Inde d’être des grandes démocraties. L’Inde est toujours donnée en exemple d’être la plus (…)


Paradoxe

Dés le départ j’étais dubitatif sur la manière de gérer la COVID 19 de ce gouvernement. Le génome du virus a été remis à l’OMS le 11 janvier.
11 janvier 2020 La Chine communique publiquement la (…)


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.